L’équipement au Sabre

Pour la pratique de l’escrime et du sabre, un matériel spécifique est évidemment indispensable. Petit tour d’horizon de l’équipement du sabreur !
(merci au passage aux différents fournisseurs et fabricants de matériel qui illustrent cette page)

 

LES VETEMENTS

La sous-cuirasse
Elle s’utilise en « première » épaisseur, par dessus un t-shirt, afin de renforcer la protection du bras armé et d’une grande partie du torse. Elle est obligatoire. 

 

 

La veste
La veste vient recouvrir la sous-cuirasse. Elle doit répondre à des normes Françaises ou Internationales strictes (350N de résistance à la perforation au minimum pour être homologuée).
Elle est évidemment obligatoire pour toute pratique de l’escrime.
Elle existe en droitier, gaucher ou ambidextre (avec dans ce cas une fermeture zippée dans le dos).

 

Le pantalon
Le pantalon doit répondre aux mêmes exigences que la veste. Il couvre toutes les jambes jusqu’au dessus de la taille et en dessous des genoux. Il est doté de bretelles.

 

 

Les chaussettes et les chaussures
Les chaussettes doivent être de couleur blanche, comme le reste de la tenue, et assez montante pour couvrir toute surface visible de la peau jusqu’au bas du pantalon.
Les chaussures pour la pratique en club ne sont pas obligatoires. Une paire de chaussures de sport propres et avec une semelle qui ne laisse pas de traces sur les revêtements de la salle conviendra.
Les chaussures d’escrime sont toutefois renforcées et adaptées à la pratique de notre sport.

 

 

Le gant (normal ou électrique)
Il sert évidemment à protéger la main armée. Pour le sabre, il peut être normal ou électrique, c’est à dire doté d’une manchette en tissé métalisé pour permettre aux touches d’être signalées en match « électrique ».
ATTENTION : à compter de janvier 2015, un gant aux normes de protection 800N est désormais obligatoire pour tout sabreur à partir de la catégorie « Minime ».

 

 

La veste électrique
Elle est la surface visible et néanmoins indispensable du sabreur ! Tissée en fil de métal, elle permet de conduire le courant électrique sur toute la surface valable de touche au sabre. A son contact, le sabre déclanche la lampe signalant une touche. Obligatoire dans toutes les compétitions à partir des catégories benjamins.

 

 

LE MATERIEL

Le Masque
Protection indispensable et évidemment obligatoire, il répond à des normes de sécurité drastiques. Il peut être « sec » ou « électrique ». Comprendre qu’il peut être en tissu résistant ou bien recouvert de tissage métalique pour la pratique du sabre électrique. Obligatoire en toutes circonstances sur les pistes d’escrime.
ATTENTION : depuis une circulaire Fédérale de Juin 2014, les masques avec visière transparente sont désormais interdits, en entraînement et en compétition.

 

 

Le Sabre (électrique, non-électrique ou en mousse)
Est-il besoin de préciser ? En métal, d’une longueur pour un adulte de 1m05 – dite taille « 5 », il peut être simple ou électrique. Il existe deux tailles plus petites pour les plus jeunes sabreurs (tailles « 0 » et « 2 »). Pour les initiations des plus jeunes, nous utilisons des sabres en mousse.

 

 

 

Les fils de corps et de masque
Le fil de corps sert à relier la veste électrique à l’appareil électrique de contrôle des touches (et donc à permettre d’allumer la lampe qui annonce les touches). Le fil de masque relie quant à lui la veste électrique au masque, pour s’assurer que ce dernier est bien aussi électrifié et déclenchera bien l’allumage en cas de touche (pour précision : le courant diffusé dans la tenue est quasi nul, équivalent à celui d’une pile ! Pas d’inquiétude…)